S43_Le-fooding_cover

Art & Créativité

Nespresso et Le Fooding® engagés pour une cuisine de qualité durable

Nespresso et Le Fooding® s’associent à nouveau pour prôner une gastronomie durable, consciente de son impact et prête à relever le défi de la neutralité carbone.

Art & Créativité — Gastronomie

Liens utiles

Partagez

Téléchargez l'article

En bref

  • Partenaires de longue date, Nespresso et le Fooding® ont à cœur de valoriser les produits de qualité mis en valeur par de jeunes talents de la cuisine.
  • En proposant en France un café neutre en carbone depuis 2016, Nespresso affiche une volonté, partagée par Le Fooding®, d’aller plus loin dans sa démarche environnementale.
  • Depuis 2018, les dîners « Zéro Carbo » célèbrent une gastronomie à la fois savoureuse, audacieuse et à l’empreinte carbone minime.
  • En 2020, Le Fooding® célèbre ses 20 ans et met en avant trois chefs « Cordons verts » qui nous confient les secrets de leur cuisine décarbonée.

Nespresso et Le Fooding: des valeurs communes

Rassemblés par la gastronomie depuis plus de dix ans, Nespresso et Le Fooding® ancrent leurs valeurs dans une recherche constante des meilleurs produits, travaillés par des artisans qui respectent leur environnement. C’est ainsi que cette collaboration a été à l’origine d’évènements uniques  (La Plage Nespresso, remise des prix du Fooding®, etc.) et qui ont salué le travail d’une nouvelle génération de chefs qui désire mettre en avant le bon, le beau mais aussi le responsable.

Guides Fooding

Illustrations guide Fooding® 2019 ©André Derainne et guide Fooding® 2017  ©Marion Fayolle

L’initiative « Zéro Carbo »

Depuis trois ans, Nespresso et le Fooding® ont donc décidé d’unir leurs forces pour un objectif commun: réduire l’empreinte carbone de la gastronomie.

En proposant une tasse de café neutre en carbone en France depuis 2016, Nespresso a affiché sa volonté de lutter contre le réchauffement climatique et ses conséquences sur le maintien d’une filière café de qualité, aujourd’hui en danger. C’est sur cette base qu’a germé en 2018 l’idée d’organiser, en partenariat avec Le Fooding®, des dîners “Zéro Carbo” à l’empreinte carbone réduite et compensée grâce à la plantation d’arbres dans des champs de café colombiens.

En 2018 et 2019, Nespresso et Le Fooding® se sont ainsi associés à des chefs engagés pour imaginer ces dîners engagés presque neutres en carbone: chef de l’excellente table Septime, Bertrand Grébaut a su, comme à son habitude, faire parler les plus beaux produits locaux comme avec son taco d’herbes marines et chair de poisson au safran. L’année suivante, ce sont les cuistots engagés Franck Baranger (Pantruche, Caillebotte) et le James Edward Henry (Le Doyenné), qui ont présenté des plats vertueux comme des huîtres et algues de petits producteurs vendéens ou le chou farci francilien.

À la fin de la première édition, l’entreprise Ekodev a sorti sa calculette Zéro carbo pour mesurer l’impact carbone du menu. Pour l’ensemble des 120 participants, 262,8 kg de Co2 ont été émis au lieu des 682,8 kg qu’aurait émis le même repas en mode classique, soit 2,6 fois moins.

DSC_8585

Des « Cordons Verts » pour une cuisine vertueuse

En 2020, Le Fooding® célèbre ses 20 ans et souhaite que la neutralité carbone soit au centre des festivités. Nespresso rejoint logiquement ce projet puisque l’entreprise souhaite tout mettre en œuvre pour devenir neutre en carbone au niveau mondial d’ici 2022.

A partir du 12 octobre et pendant trois semaines, trois cordons bleus, devenus « Cordons verts » grâce à l’attention qu’il portent à la sélection de leurs produits et leur façon de les cuisiner, partagent des recettes, leurs adresses de choix pour les produits locaux et leurs bonnes pratiques pour « décarboner » la cuisine :

  • Alessandra Montagne a imaginé pour son nouveau restaurant Nosso à Paris un concept très écoresponsable : mise en avant de producteurs, zéro gaspillage, produits sélectionnés avec soin ;
  • Christian Qui redéfinit la cuisine locale marseillaise et, après s’être illustré grâce à ses sushis ou sur le pont de son voilier, il officie désormais chez lui où chaque repas est construit en se basant sur la pêche du jour ;
  • Dans son restaurant bordelais, Symbiose, Félix Clerc met en avant les produits de son potager des Landes, aussi bien dans l’assiette que dans le verre à cocktails et veut tendre vers le zéro déchet au maximum.

Retrouvez les recettes de ces chefs sur le site nespresso.com/recettes!

Alessandra Montagne (c) Anne-Claire Héraudsite
IMG-0653
_DSC1835site

Photos: Alessandra Montagne ©Anne-Claire Héraud – Christian Qui ©Agathe Hernandez – Félix Clerc ©Benoît Guenot

Nespresso vous répond
Des questions sans réponses ?
Nespresso met un point d’honneur à être le plus transparent possible
en répondant à toutes vos questions.
Retrouvez les questions / réponses les plus fréquentes sur notre FAQ
ou échangeons directement sur notre Chat.
L’aluminium de la capsule passe-t-il dans le café ?
Non, le café Nespresso ne contient pas d’aluminium provenant de la capsule. Le café n'est pas en contact direct avec l'aluminium de la capsule car il est protégé par une fine pellicule de laque alimentaire. Le magazine 60 Millions de consommateurs a d'ailleurs démontré qu'il y avait moins d'aluminium dans un café issu d'une capsule Nespresso que dans une tasse de café filtre via une étude réalisée par l'Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) en 2013. Dans tout café, on trouve des traces naturelles de l’aluminium qui est un élément présent dans la terre (c'est le 3e élément le plus répandu sur Terre).
Le café est-il cancérigène ?
Le café n’est pas cancérogène. Une étude du Centre international de Recherche sur le Cancer, l’agence cancer de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’a confirmé en 2016. Il est possible de la consulter ici.
Pourquoi les capsules Nespresso sont-elles faites en aluminium ?
Nous avons choisi l'aluminium pour nos capsules car c'est aujourd'hui le meilleur matériau connu pour préserver les arômes du café à 100% de l'oxygène, de l'humidité et de la lumière sur une longue période tout en étant 100% recyclable. C'est donc un matériau durable, qui peut avoir une seconde vie s'il est recyclé : c'est pourquoi nous avons lancé deux filières de recyclage il y a plus de 10 ans. Résultat : 94% de nos clients ont une solution de collecte à proximité de leur domicile et près de 30% des Français peuvent jeter leurs capsules Nespresso directement dans leur poubelle de recyclage pour qu'elles soient recyclées. Ils seront près de 50% en 2022.
Quel est l’impact de la culture du café sur la biodiversité ?
Les plantations de café constituent des milieux naturels importants pour la biodiversité. Mais si les cultivateurs ne respectent pas des méthodes agricoles appropriées, la caféiculture peut la menacer. C’est pourquoi nous nous sommes associés en 2003 à l'ONG Rainforest Alliance, qui a pour mission de protéger la biodiversité, pour construire un programme de formation spécifique à plus de 100 000 producteurs de café partenaires dans le cadre de notre Programme AAA pour une Qualité Durable.
Voir toutes les questions