S30_Reviving-origin_cover

Environnement

Reviving Origins, ou la renaissance des territoires de cafés

En 2019, dans le cadre de son programme de soutien aux caféiculteurs, Nespresso lançait son programme Reviving Origins avec un objectif simple : faire revivre des cafés en voie de disparition et soutenir sur le long terme les caféiculteurs touchés par des troubles politiques ou climatiques. Aujourd’hui, quelles sont les évolutions visibles du projet ?

Environnement — Terres & Climat

Liens utiles

Partagez

Téléchargez l'article

En bref

  • Le projet Reviving Origins offre un soutien aux populations locales aux prises avec des problématiques diverses : climatiques, politiques ou logistiques.
  • Au Zimbabwe et en Colombie, on observe une hausse de la productivité de certaines fermes de 9% et 10% grâce au programme Reviving Origins.
  • Pour la première fois, Nespresso met cette année les données de son Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable à la disposition du grand public en utilisant la technologie blockchain.

La renaissance des terroirs de cafés oubliés

En 2020, nous poursuivons pour la deuxième année consécutive notre programme Reviving Origins qui a donné lieu à une gamme de cafés que vous auriez pu ne jamais déguster. Son objectif ? Faire renaître puis pérenniser des cultures de cafés aujourd’hui en danger. Une façon d’avoir un impact social et environnemental positif sur ces régions fragilisées et ce sur le long-terme.

Pour l’instant, puisque le volume des récoltes est encore limité, nous proposons en édition temporaire ces cafés d’exceptions. En les pérennisant, nous avons espoir de vous les proposer tout au long de l’année. 

A travers ce projet, consacré à la renaissance des terroirs de cafés, Nespresso offre un soutien aux populations locales aux prises avec des problématiques diverses : climatiques, politiques ou logistiques, avec des solutions pour renforcer le niveau de vie et la résilience des fermiers face à un environnement instable.

La culture du café est vitale pour beaucoup de communautés dans le monde. Dans certaines régions, la caféiculture est menacée par le changement climatique, les conflits politiques et les aléas économiques. Avec le programme Reviving Origins, Nespresso apporte son soutien à des régions caféicoles fragilisées et les aide à faire renaître ces terroirs de cafés pour soutenir l’économie mais surtout les communautés locales.

— Guillaume Le Cunff, CEO de Nespresso

Le café « Amaha we uganda » : la renaissance du café ougandais 

Alors que pendant des siècles, l’altitude et la terre fertile des montagnes ougandaises ont permis la culture d’un café de grande qualité, ces dernières années l’Ouganda a souffert de facteurs économiques, environnementaux et politiques qui ont transformé la production d’un café de qualité en un véritable challenge pour tous les caféiculteurs. 

Le café « AMAHA Awe UGANDA »ou « L’espoir de l’Ouganda » dans le dialecte local Lhukonzo – se compose de notes florales rares et de bois de santal, avec un corps et une acidité medium. Considéré comme un espresso d’intensité de niveau 8, ce café pousse dans un terroir unique où l’ombre et les nutriments prodigués par les bananiers alentours créent un endroit rêvé pour ses caféiers Arabica. Il est disponible à la vente dès le mois de mai 2020 dans 31 pays.

Reviving Origins : de la solidarité naît le succès

Dans le cadre de son programme Reviving Origins, c’est en partenariat avec la jeune agro-entreprise Agri Evolve – dédiée à l’amélioration de la productivité agricole – que Nespresso a formé et transmis son expertise à plus de 2 000 fermiers, dans le but d’améliorer le rendement et la qualité de leur café tout en instaurant des pratiques agricoles durables. Un projet qui a déjà montré son efficacité puisqu’il a déjà généré une hausse de la productivité des fermes de 9% au Zimbabwe et de 10% dans la région de Caquetá en Colombie entre 2018 et 2019.

Au Zimbabwe et en Colombie, Nespresso propose une formation continue sur la qualité du café et la productivité de la ferme, ainsi qu’une assistance technique gratuite par le biais de son réseau d’agronomes. L’entreprise s’attaque également aux problèmes d’infrastructures qui existent dans ces régions en construisant des moulins à eau ou en contribuant à la création de coopératives de café. 

Du grain à la tasse : la technologie au service de la traçabilité du café

Pour la première fois, Nespresso met cette année les données de son Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable à la disposition du grand public en utilisant la technologie blockchain. Disponible dans un premier temps uniquement pour le Zimbabwe cette nouvelle plateforme Nespresso retrace le voyage du grain de café AAA, depuis les fermes jusqu’au centre de production en Suisse. Grâce au Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable, la société a mis en place un processus de traçabilité depuis 2003, ce qui permet de remonter jusqu’aux exploitations individuelles.

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Nespresso vous répond
Des questions sans réponses ?
Nespresso met un point d’honneur à être le plus transparent possible
en répondant à toutes vos questions.
Retrouvez les questions / réponses les plus fréquentes sur notre FAQ
ou échangeons directement sur notre Chat.
L’aluminium de la capsule passe-t-il dans le café ?
Non, le café Nespresso ne contient pas d’aluminium provenant de la capsule. Le café n'est pas en contact direct avec l'aluminium de la capsule car il est protégé par une fine pellicule de laque alimentaire. Le magazine 60 Millions de consommateurs a d'ailleurs démontré qu'il y avait moins d'aluminium dans un café issu d'une capsule Nespresso que dans une tasse de café filtre via une étude réalisée par l'Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) en 2013. Dans tout café, on trouve des traces naturelles de l’aluminium qui est un élément présent dans la terre (c'est le 3e élément le plus répandu sur Terre).
Le café est-il cancérigène ?
Le café n’est pas cancérogène. Une étude du Centre international de Recherche sur le Cancer, l’agence cancer de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’a confirmé en 2016. Il est possible de la consulter ici.
Pourquoi les capsules Nespresso sont-elles faites en aluminium ?
Nous avons choisi l'aluminium pour nos capsules car c'est aujourd'hui le meilleur matériau connu pour préserver les arômes du café à 100% de l'oxygène, de l'humidité et de la lumière sur une longue période tout en étant 100% recyclable. C'est donc un matériau durable, qui peut avoir une seconde vie s'il est recyclé : c'est pourquoi nous avons lancé deux filières de recyclage il y a plus de 10 ans. Résultat : 94% de nos clients ont une solution de collecte à proximité de leur domicile et près de 30% des Français peuvent jeter leurs capsules Nespresso directement dans leur poubelle de recyclage pour qu'elles soient recyclées. Ils seront près de 50% en 2022.
Quel est l’impact de la culture du café sur la biodiversité ?
Les plantations de café constituent des milieux naturels importants pour la biodiversité. Mais si les cultivateurs ne respectent pas des méthodes agricoles appropriées, la caféiculture peut la menacer. C’est pourquoi nous nous sommes associés en 2003 à l'ONG Rainforest Alliance, qui a pour mission de protéger la biodiversité, pour construire un programme de formation spécifique à plus de 100 000 producteurs de café partenaires dans le cadre de notre Programme AAA pour une Qualité Durable.
Voir toutes les questions