S8_agroforesterie_cover

Environnement

L’agroforesterie, un choix essentiel qui profite à tous

Dans le cadre du Programme AAA lancé il y a plus de 15 ans, Nespresso travaille à protéger les écosystèmes au sein des fermes partenaires. L’entreprise a choisi de compenser les émissions de CO2 générées par la culture du café en pratiquant l’agroforesterie. Dans ce mode d’exploitation, les arbres côtoient les plantations, enrichissent l’écosystème et apportent de multiples bénéfices !

Environnement — Terres & Climat

Liens utiles

Partagez

Téléchargez l'article

En bref

  • Les arbres plantés donnent une ombre bénéfique aux caféiers pour un meilleur café 
  • Les arbres apportent une source de revenus supplémentaire grâce à leurs fruits
  • Les arbres permettent de compenser les émissions de CO2 générées par l’exploitation du café

Pour un meilleur café 

Les  arbres plantés, grâce à leur ombrage, évitent aux cerises de café de brûler et leur permettent de mûrir lentement, afin de donner des grains de café de plus grande qualité. Ce café de qualité est ainsi vendu plus cher (Nespresso paie le café 30 à 40% plus cher que le prix du marché) et permet aux producteurs de vivre mieux.

Pour améliorer la qualité des écosystèmes

Les arbres renforcent la biodiversité et invitent au retour des oiseaux et insectes sur la parcelle de caféiers. Ils retiennent l’eau dans les sols et les nourrissent grâce à de l’azote naturel, ce qui permet aux fermiers d’utiliser moins de fertilisants. Grâce à leurs racines, ils limitent l’érosion des sols et aident à lutter contre les effets des dérèglements climatiques. Car dans ces zones très montagneuses, la succession d’inondations et de sécheresses entraîne de nombreux glissements de terrain, que les arbres peuvent aider à limiter. Enfin, les arbres stockent le CO2.

Schéma Arbre

Pour les caféiculteurs

Nespresso s’est associé à l’ONG Rainforest Alliance et à l’entreprise sociale PUR Projet pour lancer et accélérer son programme d’agroforesterie. Une démarche totalement intégrée aux filières et aux métiers de l’entreprise, baptisée
« Agroforestry insetting ». Les caféiculteurs concernés bénéficient d’une assistance technique, d’arbres issus d’essences locales et d’une incitation financière pour chaque arbre planté.

PUR Projet propose aux producteurs de café des arbres locaux à planter sur leur ferme. Ils peuvent choisir des arbres fruitiers, ou des arbres précieux, dont ils pourront revendre les fruits ou le bois et diversifier ainsi leurs revenus. Ainsi, ils ne dépendent plus uniquement de la culture de café pour faire vivre leur famille.

Rencontrez Willy Solares, producteur de café au Guatemala et Sara Morales, agronome Nespresso spécialiste d’agroforesterie. Tous deux ont été récompensés par NESPRESSO pour la qualité de leur café, leur engagement en faveur de la protection de la biodiversité et leur implication au service de leur communauté.

Nous recevons beaucoup de formation, d’enseignement, qui ont permis d’améliorer nos pratiques. Nous considérons qu’avec ce projet nous pouvons aider à équilibrer notre écosystème.

— Willy Solares

L’agroforesterie apporte de nombreux bénéfices et s’avère extrêmement précieuse pour le café ainsi que pour les femmes et les hommes qui le cultivent.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Nespresso vous répond
Des questions sans réponses ?
Nespresso met un point d’honneur à être le plus transparent possible
en répondant à toutes vos questions.
Retrouvez les questions / réponses les plus fréquentes sur notre FAQ
ou échangeons directement sur notre Chat.
L’aluminium de la capsule passe-t-il dans le café ?
Non, le café Nespresso ne contient pas d’aluminium provenant de la capsule. Le café n'est pas en contact direct avec l'aluminium de la capsule car il est protégé par une fine pellicule de laque alimentaire. Le magazine 60 Millions de consommateurs a d'ailleurs démontré qu'il y avait moins d'aluminium dans un café issu d'une capsule Nespresso que dans une tasse de café filtre via une étude réalisée par l'Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) en 2013. Dans tout café, on trouve des traces naturelles de l’aluminium qui est un élément présent dans la terre (c'est le 3e élément le plus répandu sur Terre).
Le café est-il cancérigène ?
Le café n’est pas cancérogène. Une étude du Centre international de Recherche sur le Cancer, l’agence cancer de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’a confirmé en 2016. Il est possible de la consulter ici.
Pourquoi les capsules Nespresso sont-elles faites en aluminium ?
Nous avons choisi l'aluminium pour nos capsules car c'est aujourd'hui le meilleur matériau connu pour préserver les arômes du café à 100% de l'oxygène, de l'humidité et de la lumière sur une longue période tout en étant 100% recyclable. C'est donc un matériau durable, qui peut avoir une seconde vie s'il est recyclé : c'est pourquoi nous avons lancé deux filières de recyclage il y a plus de 10 ans. Résultat : 94% de nos clients ont une solution de collecte à proximité de leur domicile et près de 30% des Français peuvent jeter leurs capsules Nespresso directement dans leur poubelle de recyclage pour qu'elles soient recyclées. Ils seront près de 50% en 2022.
Quel est l’impact de la culture du café sur la biodiversité ?
Les plantations de café constituent des milieux naturels importants pour la biodiversité. Mais si les cultivateurs ne respectent pas des méthodes agricoles appropriées, la caféiculture peut la menacer. C’est pourquoi nous nous sommes associés en 2003 à l'ONG Rainforest Alliance, qui a pour mission de protéger la biodiversité, pour construire un programme de formation spécifique à plus de 100 000 producteurs de café partenaires dans le cadre de notre Programme AAA pour une Qualité Durable.
Voir toutes les questions