S27_Projet-metal_Cover

Environnement

Projet Métal : les petits emballages en aluminium enfin recyclés

L’aluminium est 100 % recyclable, à l'infini. Pourtant, faute de dispositif adapté dans les centres de tri, les petits emballages métalliques ne sont pas triés et finissent dans un incinérateur ou en décharge. À l’initiative de Nespresso, une nouvelle filière consacrée au recyclage des petits emballages métalliques se déploie en France depuis 2014.

Environnement — Recyclage

Liens utiles

Partagez

Téléchargez l'article

En bref

  • En 2009, Nespresso fonde le CELAA (Club de l’emballage léger en aluminium et en acier) avec comme objectif le recyclage des petits métaux.
  • Aujourd’hui, 30% des Français peuvent mettre leurs capsules dans les poubelles de tri – ils seront 50% en 2022.

L’histoire du « Projet Métal », en voie d'extension sur tout le territoire.

En 2009, Nespresso fonde le CELAA (Club de l’emballage léger en aluminium et en acier), partenariat public-privé associant des opérateurs de centres de tri, des fabricants d’emballages, le ministère de l’Environnement, l’ADEME, Citeo, des collectivités locales et des élus.

Quatre années de recherches suivent au sein de quatre centres de tri équipés de machines à courant de Foucault .
Résultat : leur taux de récupération d’aluminium ou d’acier s’accroît de 30 à 100 %.

Citeo attribue aux collectivités locales concernées un soutien financier pour chaque tonne d’aluminium recyclée. En complément, Nespresso abonde, à travers son fond de dotation, à hauteur de 300 euros la tonne d’aluminium.
Parallèlement, l’Association des Maires de France (AMF) s’engage à informer ses membres, à les inciter à déposer leur candidature et à soutenir l’extension des consignes de tri. Le CELAA et Citeo mettent à la disposition des collectivités différents outils de sensibilisation à destination des citoyens.

Le Projet Métal se déploie très rapidement. Début 2020, 30% des Français peuvent mettre tous leurs emballages métalliques dans leur poubelle de recyclage ; ils seront près de 50% en 2022.

300 €

versés par Nespresso pour chaque tonne de petit aluminium collecté dans les centres de tri.

30%

des Français peuvent mettre leurs capsules dans les poubelles de tri (souvent jaunes).

21 millions de Français concernés peuvent jeter leurs capsules directement dans les poubelles de tri, souvent appelées “poubelles jaunes”

Grâce aux efforts combinés de l’ensemble des ac­teurs issus des secteurs publics et privés, le taux de recyclage des emballages en aluminium est pas­sé de 32% en 2012 à 48% en 2019 !

Parmi tous les matériaux d’emballage, la croissance du taux de recyclage des emballages en aluminium est la plus spectaculaire. Et pour 2022, l’ambition est d’atteindre 30 millions d’habitants bénéficiaires du Projet métal, soit près de la moitié de la population française.

Aujourd'hui, nous arrivons à recycler 97 capsules sur 100, et les tonnages récupérés ont augmenté de 30 % pour l’aluminium. C'est une véritable prouesse !

— David Valour, directeur de la valorisation chez Pizzorno

Le centre du Muy, l'un des premiers à tester la machine à courants de Foucault

Pour développer la filière de recyclage de l’aluminium, Nespresso a aidé quatre centres de tri à s’équiper d’une machine spéciale, dite à courants de Foucault. Et cela profite à tout le monde !
Rencontre avec David Valour, directeur de la valorisation chez Pizzorno.

Quel rôle jouent les machines à courants de Foucault dans le tri des déchets ?
Elles séparent automatiquement les matériaux en aluminium des autres déchets. Concrètement, un cylindre sur lequel on a posé des aimants tourne à la vitesse de 2 000 tours par minute. Cette rotation rapide crée un champ magnétique qui va éjecter l’aluminium en dehors du flux des matériaux mélangés. Jusqu’à présent, ce système était surtout utilisé pour les gros emballages, comme les canettes ou les aérosols, mais depuis peu, il permet aussi de trier les contenants inférieurs à 7 cm (capsules, opercules de yaourts, barquettes…).

C’est notamment grâce à l’impulsion de Nespresso, qui souhaitait améliorer le recyclage des capsules usagées… Exactement. En 2008, les filières de collecte et les technologies ne permettaient pas leur prise en charge. Pour des raisons évidentes, les trier manuellement était aussi impossible. La seule solution était d’adapter les machines à courants de Foucault aux produits de petite taille. Nespresso et ses partenaires ont donc demandé à un fabricant de concevoir une machine plus puissante et plus efficace. Quatre centres de tri, dont celui du Muy, l’ont testée.

La France ne valorise l’aluminium, matériau 100 % recyclable, qu’à hauteur de 41 %. Comment l’expliquez-vous ?L’aluminium a longtemps été le parent pauvre des matériaux car, sur 100 kg de collecte sélective, il ne représente que 0,5 % à 1 %. C’est trop peu pour que les exploitants s’y intéressent ! Mais la situation est en train de changer, à travers des mesures prises pour encourager les collectivités locales à s’équiper et le soutien financier de Nespresso. Citeo, qui organise le recyclage en France, a fixé comme objectif avec le Projet Métal de permettre à 30 millions de Français de recycler tous leurs petits emballages métalliques dès 2022.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Nespresso vous répond
Des questions sans réponses ?
Nespresso met un point d’honneur à être le plus transparent possible
en répondant à toutes vos questions.
Retrouvez les questions / réponses les plus fréquentes sur notre FAQ
ou échangeons directement sur notre Chat.
L’aluminium de la capsule passe-t-il dans le café ?
Non, le café Nespresso ne contient pas d’aluminium provenant de la capsule. Le café n'est pas en contact direct avec l'aluminium de la capsule car il est protégé par une fine pellicule de laque alimentaire. Le magazine 60 Millions de consommateurs a d'ailleurs démontré qu'il y avait moins d'aluminium dans un café issu d'une capsule Nespresso que dans une tasse de café filtre via une étude réalisée par l'Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) en 2013. Dans tout café, on trouve des traces naturelles de l’aluminium qui est un élément présent dans la terre (c'est le 3e élément le plus répandu sur Terre).
Le café est-il cancérigène ?
Le café n’est pas cancérogène. Une étude du Centre international de Recherche sur le Cancer, l’agence cancer de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’a confirmé en 2016. Il est possible de la consulter ici.
Pourquoi les capsules Nespresso sont-elles faites en aluminium ?
Nous avons choisi l'aluminium pour nos capsules car c'est aujourd'hui le meilleur matériau connu pour préserver les arômes du café à 100% de l'oxygène, de l'humidité et de la lumière sur une longue période tout en étant 100% recyclable. C'est donc un matériau durable, qui peut avoir une seconde vie s'il est recyclé : c'est pourquoi nous avons lancé deux filières de recyclage il y a plus de 10 ans. Résultat : 94% de nos clients ont une solution de collecte à proximité de leur domicile et près de 30% des Français peuvent jeter leurs capsules Nespresso directement dans leur poubelle de recyclage pour qu'elles soient recyclées. Ils seront près de 50% en 2022.
Quel est l’impact de la culture du café sur la biodiversité ?
Les plantations de café constituent des milieux naturels importants pour la biodiversité. Mais si les cultivateurs ne respectent pas des méthodes agricoles appropriées, la caféiculture peut la menacer. C’est pourquoi nous nous sommes associés en 2003 à l'ONG Rainforest Alliance, qui a pour mission de protéger la biodiversité, pour construire un programme de formation spécifique à plus de 100 000 producteurs de café partenaires dans le cadre de notre Programme AAA pour une Qualité Durable.
Voir toutes les questions