Mosaic Site FR B2B

Entête de page

 

Coworking : Pourquoi le café est-il bien plus qu’une boisson chaude ?

Coworking : Pourquoi le café est-il bien plus qu’une boisson chaude ?

 

Le café dans les espaces de coworking fréquentés par des travailleurs indépendants aurait bien d’autres vertus que celles d’une boisson traditionnelle. Explications.

On sait le rôle central qu’occupe le café dans une journée de travail. Peu surprenant, donc, que l’espace dédié à ce sacro-saint breuvage soit devenu le cœur de nombreux lieux de travail collaboratif. Aidés par la combinaison de tendances telles que la hausse du travail indépendant, du télétravail et le boom des nouvelles technologies, ces derniers se sont multipliés au cours des dernières années, et se livrent désormais à une féroce concurrence pour attirer les travailleurs nomades. Et comme le café à volonté, les fatboys et autres tables de ping-pong sont désormais devenus un standard, disposer d’un espace café haut de gamme, au design racé et au breuvage d’exception constitue un atout indéniable pour se démarquer de ses rivaux.

Une question d’image

Plusieurs espaces de coworking sont ainsi célèbres pour cultiver l’art de la pause café. Cool & Workers, situé dans le 11e arrondissement, à Paris, a tout fait pour faciliter l’échange et les rencontres entre ses clients. L’établissement s’est donc doté d’un espace détente chaleureux, équipé d’une machine professionnelle Nespresso et de canapés, où les travailleurs peuvent converser autour d’une tasse de café. « L’essentiel du coworking, c’est l’échange qui se crée entre les différentes personnes qui viennent dans l’espace. Or les échanges se font au corner, autour d’un café, d’un thé ou en mangeant une part de gâteau. » affirme Jennifer Sebag, cofondatrice des espaces de coworking Cool & Workers. « On avait vraiment envie, en créant Cool & Workers, que ce soit un espace où on se sente bien et où l’on vienne travailler avec plaisir, on a donc voulu un lieu qui soit chaleureux, cosy, où on se retrouve comme à la maison. » précise-t-elle.

LE DESIGN OLFACTIF AU BUREAU, VOUS CONNAISSEZLE DESIGN OLFACTIF AU BUREAU, VOUS CONNAISSEZ
 

Un prétexte à la rencontre

Nextdoor, à Issy-les-Moulineaux, s’est doté de son propre bar. Situé au milieu de l’open space, il est possible d’y déguster une pâtisserie, un sandwich, un jus de fruits ou un café Nespresso debout au comptoir, tout en échangeant avec les autres travailleurs présents. Ceux qui souhaitent prolonger la pause peuvent siroter leur café sur l’un des nombreux canapés et fatboys hauts en couleurs qui meublent l’espace. “Nous avons également mis en place un « Random café » : un outil qui propose de rencontrer un profil similaire au vôtre dans le réseau de coworkers. Nous offrons alors un café à venir chercher avec votre nouveau contact au bar. Car chez Nextdoor, nous avons à cœur de toujours conserver les rapports humains. Rien de tel que des échanges en face à face”, ajoute Solveig Yvetot, responsable communication de Nextdoor. Regus, autre institution du coworking à la française, comprend également plusieurs bureaux disséminés dans la capitale, dotés chacun d’espaces détentes conviviaux équipés d’un espace café.

 

Un levier pour son networking

Savourer une tasse de café entre deux séances de travail n’est pas seulement un plaisir hédoniste. Plusieurs études prouvent en effet que la pause café est un moment idéal pour exposer ses idées et se construire un réseau professionnel. Or, un espace de coworking regorge d’individus qui cherchent à monter des projets innovants. Il s’agit d’un lieu regorgeant de créativité, où il suffit d’un prétexte pour générer de l’émulation et faire circuler les savoirs. Et quel meilleur prétexte qu’une pause café ? Ainsi, ?une étude du MIT parue en 2010 met en évidence les effets bénéfiques de la pause café pour la sociabilité au sein d’un groupe et la productivité des travailleurs.

 

Un signe de bien-être

En Suède, la pause café fait même partie intégrante de la culture. Il existe un terme spécifique, Fika, pour désigner ce moment d’échange, de partage et de socialisation autour d’une tasse de café et de quelques gâteaux. Dans nombre d’entreprises suédoises, le Fika est même obligatoire ! Une pratique qui semble fonctionner, puisque parmi les pays les plus productifs au monde, la Suède se situe à une honorable dixième place. On peut donc multiplier les pauses café sans culpabiliser.

Mots clés : coworking / café / espace

linkedin twitter facebook