Rencontre avec un producteur de café et une agronome Nespresso autour de la protection de la biodiversité

Willy Solares est producteur de café au Guatemala. Sara Morales est agronome NESPRESSO spécialiste d’agroforesterie. Tous deux ont été récompensés par NESPRESSO pour la qualité de leur café, leur engagement en faveur de la protection de la biodiversité et leur implication au service de leur communauté.

Grande émotion en novembre dernier lorsque Willy Solares, producteur de café passionné qui possède une parcelle d’à peine 1,5 hectare au sein de la coopérative de Las Brisas, et Sara Morales, fille de producteur de café et chargée de la coordination des activités d’agroforesterie au sein de la Fedecocagua (fédération de coopératives qui rassemble près de 25000 petits producteurs de café) ont rejoint Arnaud Deschamps, Directeur général de Nespresso France et Tristan Lecomte, fondateur de PUR Projet, pour parler de leur quotidien dans le département du Huehuetenango, au Guatemala. Car tous travaillent en faveur d’un même objectif, assurer l’avenir de la filière café, sans s’être jamais rencontrés auparavant.

Concrètement, Willy et Sara sont tous deux mobilisés dans le programme d’agroforesterie lancé par Nespresso, avec le soutien de PUR Projet. Objectif : planter des arbres au cœur et autour des fermes de café en Colombie, au Guatemala et en Ethiopie.

Pourquoi ?

Parce que les arbres, grâce à leur ombrage, évitent aux cerises de café de brûler et leur permettent de mûrir lentement, afin donner des grains de café de plus grande qualité. Ce café de qualité est ainsi vendu plus cher (Nespresso paie le café 30 à 40% plus cher que le prix du marché) et permet aux producteurs de mieux vivre.

Parce que les arbres nourrissent les sols et permettent ainsi aux fermiers de réduire leur utilisation de fertilisants. Parce que les arbres permettent à la pluie de s’infiltrer dans le sol et vont chercher l’eau profondément grâce à leurs racines en cas de sécheresse. Parce que ces mêmes racines retiennent les sols et évitent leur érosion, aidant ainsi à lutter contre les glissements de terrain engendrés par la succession de pluies et de sécheresses liées au dérèglement climatique.

Parce que les arbres permettent de renforcer la biodiversité, en faisant revenir les oiseaux, les insectes, mais aussi la flore qui va enrichir les sols.

Parce que les arbres captent le CO2 et permettent à Nespresso de compenser les émissions carbone générées par la consommation de café Nespresso en France. L’entreprise propose donc un café neutre en carbone.

Parce qu’ils apportent des revenus diversifiés aux fermiers grâce à la vente du bois ou des fruits.

Tous ces bénéfices sont apportés naturellement par les arbres, et s’avèrent extrêmement précieux pour le café ainsi que pour les femmes et les hommes qui le cultivent.

Mais ces arbres ne pourraient pas grandir correctement sans Willy et Sara ! Ils ont besoin de producteurs de café comme Willy qui s’engagent à les planter au cœur de leur ferme et à veiller sur leur croissance ; ils ont besoin d’agronomes Nespresso comme Sara pour former les communautés de producteurs aux bonnes pratiques de l’agroforesterie. C’est tout le sens de la collaboration entre Nespresso et PUR Projet : Nespresso agit pour que les fermes de café soient plus résilientes face au changement climatique et finance plus de 500 000 arbres plantés par an au cœur des fermes de café, et PUR Projet fait bénéficier l’entreprise de son expertise en gestion de programmes agroforestiers de grande ampleur.

Un travail en commun qui bénéficie à la filière café, à la nature et aux Hommes.

Partagez cet article :