Nespresso France et Jacobs Douwe Egberts France s'associent pour recycler 100% des capsules en aluminium en France

Paris, le 29 novembre 2019 – En mars 2019, Nespresso lançait un appel mondial aux producteurs de café portionné, les invitant à rejoindre sa filière de recyclage, ouvrant ainsi la voie à un système mondial de recyclage des capsules en aluminium. Six mois après, un premier partenariat français se concrétise : Nespresso, Nestlé et JDE (Jacobs Douwe Egberts) créent l’Alliance pour le Recyclage des Capsules en Aluminium. C’est ensemble qu’ils lancent aujourd’hui un appel au marché pour étendre la filière de recyclage initiée par Nespresso il y a 10 ans, avec pour objectif de recycler toutes les capsules de café en aluminium.
 


UNE FILIERE DE RECYCLAGE AU MODELE UNIQUE

L’aluminium est 100% recyclable et peut ainsi être réutilisé quasi indéfiniment. Cependant, dans la plupart des pays, l’infrastructure publique de recyclage n'est pas en mesure de recycler les petits emballages légers tels que les capsules de café en aluminium. C’est pourquoi, depuis 2008, Nespresso France multiplie les initiatives pour recycler effectivement ses capsules usagées. L’entreprise a d’abord mis en place des points de collecte dans ses boutiques, dans des points relais (partenariat avec Mondial Relay), des déchetteries (partenariat avec Suez), dans les entreprises (partenariats avec Paprec et La Poste notamment). En parallèle, pour simplifier le geste de tri, l’entreprise déploie avec Citeo dans les centres de tri français l’installation de machines à courant de Foucault, qui séparent les emballages en aluminium des autres emballages.

Aujourd'hui, 90% des clients Nespresso ont désormais une solution de recyclage à proximité de leur domicile et 25% des Français ont la possibilité de recycler leurs capsules ainsi que tous leurs petits emballages en aluminium directement dans leur poubelle de tri sélectif (poubelle de couleur jaune dans la plupart des villes) - avec pour objectif de toucher 50% de Français d’ici 2022.

L’aluminium est un matériau de plus en plus utilisé par les fabricants de café car c’est le seul capable de préserver les arômes du café de la lumière, de l’oxygène et de l’humidité. Les 900 arômes volatils du café sont ainsi protégés jusqu’au moment de déguster sa tasse de café.

Depuis mars dernier, en invitant d’autres fabricants de café portionné à rejoindre sa filière, Nespresso entend améliorer l’accessibilité et la facilité du recyclage des capsules en aluminium.

JDE a été le 1er acteur à s’engager aux côtés de Nespresso et Nestlé : les trois entreprises lancent aujourd’hui ensemble l’Alliance pour le Recyclage des Capsules en Aluminium, qui vise à déployer encore plus rapidement et massivement la filière de collecte et de recyclage initiée par Nespresso. Cette démarche répond notamment aux enjeux soulevés par le projet de loi Economie Circulaire - porté par la secrétaire d'Etat à la transition écologique, Brune Poirson - dont l’une des principales orientations vise à améliorer la collecte des déchets.

Nous sommes déterminés à ce que toutes les capsules en aluminium soient effectivement recyclées en France. Parce que l’aluminium est 100% recyclable, il est de notre responsabilité d’entreprise de mettre en place la filière permettant de le recycler effectivement. Après 10 ans d’engagement et la mise en place d’un partenariat public-privé efficace permettant le recyclage de tous les petits emballages en aluminium en France, appelé le « Projet Métal », je suis ravi de créer cette Alliance pour le Recyclage des Capsules en Aluminium avec JDE, et d’inciter ainsi tous les autres producteurs de capsules en aluminium à nous rejoindre. Le déploiement de cette filière de recyclage au modèle unique, dont l’expérience a prouvé l’efficacité, est un enjeu clé pour réussir la transition en faveur d’une économie circulaire.

Arnaud Deschamps, Directeur Général de Nespresso en France

UNE ALLIANCE QUI SIMPLIFIE LE GESTE DE TRI ET INVITE AU RECYCLAGE SPONTANE

En créant cette Alliance pour le Recyclage des Capsules en Aluminium, Nespresso, Nestlé et JDE ont décidé d’agir pour développer le recyclage des capsules en aluminium, et souhaitent engager l’ensemble des acteurs du marché à rejoindre cette démarche.

Ensemble, ces acteurs majeurs du café développeront d’une part de nouveaux points de collecte de capsules en aluminium, en mettant en place notamment plusieurs centaines de points de collecte dans différentes enseignes de grande distribution, et d’autre part œuvreront à la poursuite du déploiement de la collecte de l’aluminium dans les poubelles de tri sélectif.

Dans un contexte d’urgence écologique, nous, en tant que grandes entreprises agroalimentaires, avons la responsabilité de réagir pour réduire l’impact environnemental de nos emballages. Nous sommes convaincus que c’est par la dynamique collective que nous trouverons des réponses adaptées à ces enjeux, et que nous pourrons les déployer efficacement auprès des citoyens français. Je suis fier de concrétiser cette Alliance pour le Recyclage des Capsules en Aluminium, qui n’a été rendue possible que par notre volonté et notre détermination commune avec Nespresso d’unir nos forces. J’appelle les producteurs de capsules en aluminium à rejoindre le mouvement et à travailler conjointement en faveur d’une économie circulaire.

Juan Amat, Directeur Général de JDE en France

À l’instar de JDE et Nestlé, les entreprises qui rejoindront l’Alliance pour le Recyclage des Capsules en Aluminium participeront à sa gouvernance et à son financement, et encourageront une utilisation plus large de cette solution de recyclage.


QUE DEVIENNENT LES CAPSULES EN ALUMINIUM AINSI COLLECTEES ?

Toutes les capsules collectées via le bac de tri sélectif sont amenées dans un four à pyrolyse, et l’aluminium ainsi récupéré sert à fabriquer d’autres objets, comme des vélos, des ordinateurs, des moteurs de voiture par exemple.

Toutes les capsules collectées par un autre moyen (boutiques Nespresso, points relais, déchetteries, grande distribution etc.) sont acheminées dans un centre de traitement spécifique aux capsules en aluminium : le marc de café est valorisé en biogaz et compost, l’aluminium sert à fabriquer de nouveaux objets.

 

RETOUR SUR LA GENESE DU PROJET

  • 2008 : Nespresso lance son circuit de collecte dédiée (boutiques, points relais, déchetteries etc.)
  • 2009 : Nespresso lance l’expérimentation de la collecte dans 4 centres de tri pilotes et fonde le Club de l’Emballage Léger en Aluminium et en Acier (partenariat public-privé)
  • 2014 : le CELAA lance le Projet Métal, qui vise à déployer la collecte sélective des petits emballages métalliques partout en France
  • 2017 : JDE rejoint le CELAA auprès de Nespresso mais également du Groupe Bel, de Coca-Cola European Partners, de Materne et de Café Royal (2019)
  • Mars 2019 : Nespresso propose aux autres acteurs du café portionné en capsule aluminium de participer à sa filière de collecte et de recyclage
  • Novembre 2019 : Nespresso, Nestlé et JDE lancent l’Alliance pour le Recyclage des Capsules en Aluminium en France et invitent d’autres acteurs à les rejoindre

 

Partagez cet article :