Produire un café de grande qualité tout en préservant la ressource en eau

Pour limiter son impact sur l’écosystème et économiser l’eau, ressource naturelle précieuse, Nespresso a créé en Colombie un centre de traitement des cerises de café à la pointe de l’innovation environnementale.

Le poids des traditions

En Colombie, traditionnellement, ce sont les caféiculteurs qui transforment la cerise de café en grain prêt à être exporté et torréfié, grâce à des procédés de séchage et de dépulpage. Ce traitement génère des eaux usées présentant un risque pour l’environnement, de l’acidification des cours d’eau à l’épuisement de la biodiversité.

Traiter efficacement les eaux usées

La solution ? Centraliser ce processus. Dans cette logique, Nespresso a créé à Jardín, en Colombie, un centre de traitement pilote, en partenariat avec la Fundación Natura et Rainforest Alliance. Il est équipé d’une surface de séchage de 3 000 m², une technique qui exhale le goût et les arômes du café. Le centre propose également un système de traitement des eaux usées qui diminue l’impact de la transformation de la cerise de café sur l’environnement.

Bilan ?
Une réduction de l’utilisation de l’eau de 63 %.

Utiliser plus raisonnablement l’eau

Le projet pilote de Jardín a été évalué à la demande de Nespresso par Technoserve, une ONG qui lutte contre la pauvreté grâce à des solutions métier. Bilan ? Un impact positif sur les plans économiques, sociaux et environnementaux. Un exploitant moyen utilise 25 litres d’eau pour traiter un kilo de café. Au centre de Jardín, seulement 11 litres d’eau sont nécessaires à la production du même volume de café : soit une réduction de l’utilisation de l’eau de 63 %.

Augmenter la productivité

Grâce à la centralisation du traitement des cerises, le taux de rejet des grains de café est quant à lui passé de 50 % à 0 %. Conséquence : les caféiculteurs ont pu doubler leur production de café conforme au standard AAA pour une Qualité Durable de Nespresso, améliorer son homogénéité, sécuriser des prix plus élevés et augmenter leurs revenus de 17 %. Fort de ce premier succès, Nespresso a pour objectif d’étendre ce concept à d’autres régions de Colombie.

Partagez cet article :