Nespresso Professionnel lance son 1er café certifié biologique

Nespresso Professionnel a lancé son premier café certifié biologique, Peru Organic, accessible depuis janvier 2020 pour les entreprises, les restaurateurs et les hôteliers.


Peru Organic est avant tout un café de haute qualité, durable et neutre en carbone, en plus d’être certifié biologique. Ce café représente une étape supplémentaire dans la démarche que Nespresso a initiée il y a plus de 15 ans pour créer une filière café plus durable.
 

PERU ORGANIC, UN CAFE BIO ARTISANAL PERUVIEN

Destiné aux clients professionnels (entreprises, hôteliers, restaurateurs, …), le café Peru Organic est un café de haute qualité, durable, certifié biologique, et neutre en carbone. Il répond aux exigences définies par Bio-Inspecta (organisme de certification/auditeur suisse, CH-BIO-006), une certification européenne qui est également reconnue par les autorités américaines.

Pour le lancement de son premier café bio, Nespresso a trouvé un Arabica cultivé sur les pentes reculées des Andes, au nord-est du Pérou. Si Nespresso s’approvisionne en café de qualité durable au Pérou depuis 2014, Peru Organic provient lui du district de Huabal, une zone très difficile d’accès de la province de Jaén dans la région de Cajamarca. Cultivés à une altitude comprise entre 1 600 et 2 100 mètres, les plants de café évoluent dans un climat subtropical de montagne, caractérisé par un taux d’humidité élevé.
450 petits producteurs (fermes de moins d’un hectare en moyenne) récoltent les cerises de ce café à la main avant de les faire sécher dans leur propre arrière-cour.

Le résultat en tasse présente une légère acidité et des notes fruitées que viennent équilibrer des arômes de céréales grillées sucrées.

LE PREMIER CAFE DE HAUTE QUALITE, DURABLE, NEUTRE EN CARBONE ET BIO DE NESPRESSO PROFESSIONNEL

L’intérêt pour l’agriculture biologique n’est pas nouveau pour Nespresso, alors pourquoi avoir attendu 2020 pour lancer ce 1er café certifié biologique ?

« Tout simplement parce que nous privilégions d’abord et avant tout la qualité, la traçabilité et la durabilité de nos cafés, avant le bio. Car le bio ne garantit pas la qualité. Or notre priorité, c’est que le café que nous achetons soit un café de haute qualité, aux notes aromatiques particulières, et que souvent seules quelques coopératives de producteurs savent cultiver. Pour assurer la pérennité de ces cafés de haute qualité, le respect de l’environnement et des producteurs est la seule voie possible. Le café doit donc être durable, c’est-à-dire qu’il doit préserver les écosystèmes et assurer aux producteurs des conditions de vie décentes. C’est tout l’enjeu de notre programme AAA pour une Qualité Durable. »

Ludovic Depie, expert café Nespresso France.

Le Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable a été lancé dès 2003 et nous permet d’avoir une traçabilité à la ferme pour plus de 90% de nos cafés.

Co-conçu avec l’ONG Rainforest Alliance, il rassemble aujourd’hui plus de 100 000 producteurs de café dans 13 pays. Concrètement, Nespresso forme ces fermiers aux pratiques agricoles durables avec des règles très strictes sur l’utilisation de l’eau et la limitation des intrants de synthèse sur la ferme, sur la plantation d’arbres au cœur des exploitations pour améliorer la qualité des sols, de la biodiversité et du café etc.

Ces méthodes agricoles durables permettent aux grains de café vert récoltés d’être de meilleure qualité, et donc d’être vendus plus cher. Nespresso paie d’ailleurs le café de ses producteurs partenaires 30 à 40% plus cher que le prix du marché, récompensant ainsi la qualité et la durabilité du café cultivé.

Rappelons aussi que si le « bio » est plébiscité par les consommateurs occidentaux, il ne l’est pas du tout par les producteurs de café. Tout simplement parce que cultiver en bio implique de ne plus utiliser d’intrants de synthèse pour protéger les caféiers des nombreuses maladies, comme la rouille, qui se propagent à grande vitesse avec la crise climatique. Pour les producteurs, passer en bio signifie une perte potentielle de revenus et un risque de devoir abandonner la culture du café. D’où l’intérêt d’amener les fermes progressivement vers la culture biologique, en passant d’abord par l’adoption de pratiques agricoles durables qui rendent la ferme plus résistante face aux maladies notamment. C’est notre démarche, notre choix chez Nespresso, qui se concrétise avec le programme AAA pour une Qualité Durable.

 

Partagez cet article :

Découvrez aussi