#Café #ENVIRONNEMENT

Nespresso France propose une offre de café 100% neutre en carbone

Retour

Au-delà de ses initiatives visant à réduire son impact environnemental, notre entreprise a fait le choix de compenser intégralement les impacts carbone de chaque tasse Nespresso consommée en France et de proposer ainsi une offre de café 100% neutre en carbone. Un objectif atteint grâce à la plantation de 500'000 arbres au plus près des caféiers : en Colombie, au Guatemala et en Ethiopie.

Boire une tasse de Nespresso de 40 ml équivaut à une émission de 46 grammes de CO2. Un chiffrage effectué par le cabinet indépendant Quantis dans le cadre du référentiel établi sous le pilotage de l’ADEME-AFNOR, commun à l’ensemble de la filière café, qui prend en compte tout son cycle de vie : culture du café et livraison aux usines, production des emballages et process de fabrication, distribution, utilisation par le consommateur et enfin, fin de vie des emballages (hors bénéfice du recyclage).

« Selon les différents scénarios (par exemple sur la quantité de café gaspillé et la quantité d'eau chaude utilisée), un café Nespresso peut avoir un impact plus faible qu'un café traditionnel », explique Emmanuelle Aoustin, PDG de Quantis, cabinet indépendant de conseil et d’expertise en analyse du cycle de vie (ACV), un procédé complexe calculant l’impact écologique d’un produit. 

Infographie à remplacer

Planter des arbres au cœur des plantations de café

Diverses solutions de compensation des émissions de gaz à effet de serre existent. L’une d’entre elles consiste à acquérir des crédits carbone. Une solution plus simple que Nespresso France n’a pas retenue, au profit d’une autre réponse : l’agroforesterie. Il s’agit d’un vaste programme de plantation d’arbres, au cœur même des fermes cultivant du café. Une démarche qui révèle des bénéfices multiples.

 

Infographie à remplacer

Avec l’aide de Quantis et de PUR Projet, opérateur de projets agroforestiers dans plus de 25 pays, Nespresso a estimé qu’il faudrait planter environ 500 000 arbres par an pour compenser la totalité des émissions de CO2 liées aux tasses consommées en France. Pour Emmanuelle Aoustin, « l’objectif est de s’attaquer aux impacts les plus importants, de manière à avoir une véritable influence sur les conséquences écologiques dans leur ensemble ».

La phase pilote de ce programme développée en 2013 avec PUR Projet a déjà bénéficié à environ 2 400 producteurs. Elle a permis la plantation de 630 000 arbres, répartis en Colombie (350 000 unités), au Guatemala (230 000) et en Ethiopie (50 000). 500 000 de ces arbres ont été plantés en 2015, ce qui permet à Nespresso France de compenser ses émissions résiduelles et d’être neutre en carbone dès 2016

La plantation de 500 000 arbres en 2015 permet à Nespresso France d’être neutre en carbone dès 2016

Un résultat qui s’inscrit comme une suite naturelle aux efforts menés depuis 2003 dans le cadre du programme AAA pour une Qualité Durable. Et qui vient compléter ceux déjà obtenus par Nespresso en matière de réduction de son empreinte carbone : réparation des machines, baisse de la consommation d’énergie des machines, mise en place de LED dans les boutiques etc. Ainsi, entre 2009 et 2013, le Groupe Nespresso est déjà parvenu à faire baisser de 20% l’empreinte carbone par tasse. Conservant ce cap, il s’est fixé l’objectif de la réduire encore de 10% d’ici 2020.

30%

à 50% de plastiques recyclés dans chaque machine Nespresso

#Aluminium #RECYCLAGE

Nespresso, lauréat d’un Trophée Défis RSE 2015

100%

d’aluminium responsable ou recyclé sera utilisé par Nespresso d’ici 2020