#Café #SOCIAL

Nespresso agit en faveur du commerce équitable

Nespresso applique les principes du commerce équitable dans son programme AAA pour une Qualité durable, dont est issu +90% de son café. Par exemple, Nespresso paie son café 30 à 40% plus cher que le prix du marché, soit un prix supérieur à celui fixé par le commerce équitable. En parallèle, Nespresso a lancé deux cafés 100% labellisés Fairtrade, Colombia et Indonesia, et achète du café issu de fermes certifiées Fairtrade depuis 5 ans déjà.

Qu’est-ce que le commerce équitable ?

On entend souvent que le commerce équitable revient à fixer un prix minimum en dessous duquel l’acheteur ne peut pas aller, afin d’assurer un revenu minimum aux producteurs. En fait, c’est plus large que cela.

Le label Fairtrade /Max Havelaar  garantit : 

- Une meilleure rémunération des producteurs : prix minimum du café

- Une prime de développement versée aux coopératives qui choisissent elles-mêmes d’investir dans des initiatives économiques, sociales et/ou environnementales

- Des conditions de travail décentes : respect du droit du travail, lutte contre le travail des enfants, règles d’hygiène et de sécurité, etc.

- Le respect de l’environnement : meilleure gestion de l’eau, interdiction des OGM, interdiction des produits phytosanitaires dangereux, prime pour l’agriculture biologique, etc.

 

Nespresso et Fairtrade : un partenariat depuis 5 ans sur le terrain, auprès des fermiers

Cela fait déjà 5 ans que Nespresso et l’ONG Fairtrade sont partenaires. Dès 2013, Fairtrade International a rejoint Nespresso dans le programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable aux côtés d’autres partenaires comme Rainforest Alliance, membre fondateur, TechnoServe et PUR Projet. Le Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable, co-conçu en 2003 avec l’ONG Rainforest Alliance, a pour objectif d’assurer un approvisionnement en café de haute qualité, tout en protégeant l’environnement et en améliorant les conditions de vie des caféiculteurs et de leurs familles. Aujourd’hui, +90% du café Nespresso est issu de fermes certifiées AAA.

 

Dans le cadre de ce programme, Nespresso paie le café 30 à 40% plus cher que le prix du marché. C’est donc une démarche qui va au-delà du prix minimal fixé par Fairtrade selon le principe du commerce équitable.

 

Nespresso s’approvisionne notamment en café cultivé dans des fermes certifiées Fairtrade, situées en Colombie, en Ethiopie et en Indonésie. Ces fermes font partie du programme AAA pour une Qualité durable, et comme elles sont certifiées Fairtrade, elles reçoivent en plus une prime de la part de Nespresso, qu’elles choisissent d’utiliser comme bon leur semble. Réparer une route, construire une école ou un centre de dépulping pour le café, c’est la coopérative qui décide !

Pour aller plus loin encore, Nespresso a aussi lancé, fin 2017, deux cafés labellisés Fairtrade : ainsi, Colombia Aguadas et Ethiopia Yirgacheffe ont été les premiers cafés à afficher la certification Fairtrade sur leurs étuis. Ils ont été lancés en édition limitée car leur quantité ne permettait pas d’en faire des grands crus permanents.

Poursuivant le travail en commun, Nespresso a lancé en août 2018 deux cafés 100% labellisés Fairtrade, qui ont intégré la gamme des cafés permanents : Colombia et Indonesia.

 

Le 1er plan d’épargne retraite de l’histoire du café co-créé par Nespresso et Fairtrade

En 2014, l’entreprise et l’ONG ont initié en Colombie un projet très ambitieux puisqu’elles ont créé le premier plan d’épargne retraite de l’histoire mondiale du café. Une demande clairement exprimée par les caféiculteurs locaux qui à 92% n’ont pas accès aux fonds de pension (étude CRECE réalisée en Colombie entre 2009 et 2011).

Réservée pour l’instant aux caféiculteurs de la région de Caldas, cette initiative pilote innovante a obtenu le soutien du Ministère du Travail colombien et de la Fédération Nationale des Caféiculteurs Colombiens (Federacion Nacional de Cafeteros). A ce jour, 1 100 caféiculteurs colombiens ont souscrit à ce dispositif, choisissant de manière concertée d’y investir 50% de la prime de développement Fairtrade issue des ventes de café à Nespresso, soit 2,2 millions de US$. Le Ministère du Travail a abondé quant à lui à hauteur de 20% des cotisations versées par les fermiers. Le reste de la prime a été orienté vers des formations pour améliorer la qualité et la productivité.

 

Fairtrade International est également membre du Nespresso Sustainability Advisory board, qui regroupe tous les partenaires de l’entreprise en matière de développement durable et réfléchit aux orientations à donner en ce domaine aujourd’hui et demain.

25

centres de tri en France bientôt équipés pour trier les petits emballages en aluminium

+15 000

tonnes de capsules recyclées depuis 2009 en France

8 millions

de Français peuvent aujourd'hui jeter leurs petits emballages métalliques dans la poubelle jaune