#Aluminium #SECONDE VIE

Artus Maquis transforme les capsules usagées en œuvres d'art

L’artiste Artus Maquis s’intéresse aux traces que sème l’homme après son passage. Dans son atelier de l’Oise, il écrase, martèle, peint et colle les capsules jusqu’à obtenir des pièces uniques et colorées. 

Originaire de Nantes, Artus Maquis se tourne à 18 ans vers la restauration de laques orientales, avant de s’intéresser à la photographie de mode puis aux arts plastiques.

Une fois écrasée, la capsule devient une pièce unique

Aujourd’hui, l’artiste travaille avec des capsules Nespresso usagées. L’idée lui est venue en marchant sur l’une d’entre elles. Au sol, il constate une tâche de couleur : « Ça m’a rappelé les traces laissées par les godets de gouache multicolores que j'utilisais quand j'étais petit ». C'est ainsi qu’il réalise leur potentiel et se passionne pour l’objet qui, une fois écrasé, devient une pièce unique, symbole à la fois de la convivialité partagée autour d’un café mais aussi des « choses insignifiantes auprès desquelles nous passons sans nous arrêter », explique-t-il. 

300 000 capsules par an pour créer ses tableaux

L’obsession se développe alors jusqu’à recourir à 300 000 capsules par an. « Au départ, je les buvais, mais je finissais par trembler beaucoup trop », s’amuse l’artiste. Par la suite, il s’approvisionne dans les Boutiques et les points de collecte.

«Des œuvres symboles de la convivialité partagée autour d’un café»

Au sein de son atelier de 150 m², le Nantais travaille seul, de manière artisanale, en écrasant chaque capsule à la massette ou en la martelant « pour qu’elle s’éprouve davantage », précise-t-il. Les petites rondelles deviennent alors des points, lui rappelant les peintures aborigènes découvertes lors de ses déplacements en Australie.

Actuellement, Artus Maquis se penche sur une nouvelle série de tableaux dans l’abstraction géométrique.

Pour réaliser l’œuvre sur toile « Black & blue bubbles », Artus Maquis s’est servi des capsules Ristretto et Vivalto Lungo.
L’artiste peut utiliser plus de 1 000 capsules par tableau. Dans « Colors of Anarchy », elles servent également de tampon.
Avec ses touches écarlates sur fond bleu, « Coquelicots en Provence » nous emmène dans le Sud de la France. Le tableau mesure 2,10 mètres de large pour 1,40 mètre de haut.
Pour « Dark Mind », l’artiste a associé la rondeur de la capsule à une autre forme géométrique souvent présente dans son travail : le carré.
Dans « Disques 1 », Artus Maquis se sert de la capsule pour figurer le centre des disques vinyles.
« Hubble visions » emprunte son nom au télescope spatial développé par la NASA qui a contribué à des découvertes de grande portée dans l’astrophysique.
Avec « Love & Peace silver on black », l’artiste reprend le symbole Peace & Love inventé par Gerald Holtom en 1958.
« Master Mind » est un assemblage représentant le scan d’un cerveau atteint d’Alzheimer afin d’y observer la mémoire.

46%

de revenu en plus pour les agriculteurs adhérents au programme AAA

90%

des clients ont une solution de recyclage à proximité de leur domicile.

150

Le service de réparation de machines Nespresso représente plus de 150 emplois directs en France.