header-culture-climat_100neutrecarbone

Environnement

Planter des arbres pour un café 100% neutre en carbone

Partout dans le monde, le réchauffement climatique et la déforestation provoquent un assèchement des sols et une érosion grandissante. Dans les champs, les caféiculteurs doivent ainsi faire face à une disparition des arbres qui privent les caféiers de l'ombre dont ils besoin pour produire un café répondant à nos critères d'exigence.

Environnement — Terres & Climat

Liens utiles

Partagez

Téléchargez l'article

En bref

  • Planter des arbres au coeur des fermes de café compense les émissions résiduelles de CO2 et aide les caféiculteurs au quotidien.
  • Nespresso France plante plus de 500 000 arbres par an depuis 2015 en Colombie, au Guatemala, en Éthiopie et en Ouganda.
  • Une action menée dans le cadre du Programme AAA pour une Qualité Durable, co-conçue avec l’ONG Rainforest Alliance, et mise en place par l’entreprise sociale PUR Projet.

L’objectif est de s’attaquer aux impacts les plus importants de l’empreinte carbone, de manière à avoir une véritable influence sur les conséquences écologiques dans leur ensemble.

— Emmanuelle Aoustin

Agroforesterie

Le choix de l’agroforesterie

Nespresso a donc décidé d’investir depuis 15 ans dans la plantation de centaines de milliers d’arbres au cœur même des fermes caféières. Dans les champs, ces arbres fournissent l’ombre dont les caféiers ont besoin pour les protéger du soleil et produire des grains de café de meilleure qualité, qui peuvent ensuite être vendus plus cher.
Les arbres préservent la biodiversité locale et apportent aussi des compléments de revenu aux caféiculteurs, grâce à la vente de leurs fruits et de leur bois. Cet ensemble de bienfaits rend ainsi la communauté des caféiculteurs moins fragile et pérennise la culture d’un café de haute qualité durable puisque ces arbres profiteront aussi aux futures générations. 

Une action menée dans le cadre plus global de notre Programme AAA pour une Qualité Durable, avec le soutien de l’ONG Rainforest Alliance et de l’entreprise sociale PUR Projet, opérateur de projets agroforestiers.

500 000

arbres plantés

chaque année par Nespresso France directement dans les fermes caféières.

Certifiée

Neutralité Carbone

par Ecocert

A l'origine de cette initiative : un calcul précis

Avec l’aide de Quantis et de PUR Projet, entreprise sociale qui opère des projets agroforestiers dans plus de 25 pays, Nespresso a estimé qu’il faudrait planter environ 500 000 arbres par an pour compenser la totalité des émissions de CO2 liées aux tasses consommées en France. Boire une tasse de Nespresso de 40 ml équivaut à une émission de 46 grammes de CO2. Un chiffrage effectué par le cabinet Quantis dans le cadre du référentiel de calcul  établi sous le pilotage de l’ADEME-AFNOR, commun à l’ensemble de la filière café, qui prend en compte tout son cycle de vie : culture du café et livraison aux usines, production des emballages et process de fabrication, distribution, utilisation par le consommateur et enfin, fin de vie des emballages (hors bénéfice du recyclage).

« Selon les différents scénarios (par exemple sur la quantité de café gaspillée et la quantité d’eau chaude utilisée), un café Nespresso peut avoir un impact plus faible qu’un café filtre traditionnel », explique Emmanuelle Aoustin, PDG de Quantis, cabinet de conseil et d’expertise en analyse du cycle de vie (ACV), un procédé complexe calculant l’impact écologique d’un produit.

Comment est calculée l’empreinte carbone d’une tasse de café Nespresso ?

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Nespresso vous répond
Des questions sans réponses ?
Nespresso met un point d’honneur à être le plus transparent possible
en répondant à toutes vos questions.
Retrouvez les questions / réponses les plus fréquentes sur notre FAQ
ou échangeons directement sur notre Chat.
L’aluminium de la capsule passe-t-il dans le café ?
Non, le café Nespresso ne contient pas d’aluminium provenant de la capsule. Le café n'est pas en contact direct avec l'aluminium de la capsule car il est protégé par une fine pellicule de laque alimentaire. Le magazine 60 Millions de consommateurs a d'ailleurs démontré qu'il y avait moins d'aluminium dans un café issu d'une capsule Nespresso que dans une tasse de café filtre via une étude réalisée par l'Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) en 2013. Dans tout café, on trouve des traces naturelles de l’aluminium qui est un élément présent dans la terre (c'est le 3e élément le plus répandu sur Terre).
Le café est-il cancérigène ?
Le café n’est pas cancérogène. Une étude du Centre international de Recherche sur le Cancer, l’agence cancer de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’a confirmé en 2016. Il est possible de la consulter ici.
Pourquoi les capsules Nespresso sont-elles faites en aluminium ?
Nous avons choisi l'aluminium pour nos capsules car c'est aujourd'hui le meilleur matériau connu pour préserver les arômes du café à 100% de l'oxygène, de l'humidité et de la lumière sur une longue période tout en étant 100% recyclable. C'est donc un matériau durable, qui peut avoir une seconde vie s'il est recyclé : c'est pourquoi nous avons lancé deux filières de recyclage il y a plus de 10 ans. Résultat : 94% de nos clients ont une solution de collecte à proximité de leur domicile et près de 30% des Français peuvent jeter leurs capsules Nespresso directement dans leur poubelle de recyclage pour qu'elles soient recyclées. Ils seront près de 50% en 2022.
Quel est l’impact de la culture du café sur la biodiversité ?
Les plantations de café constituent des milieux naturels importants pour la biodiversité. Mais si les cultivateurs ne respectent pas des méthodes agricoles appropriées, la caféiculture peut la menacer. C’est pourquoi nous nous sommes associés en 2003 à l'ONG Rainforest Alliance, qui a pour mission de protéger la biodiversité, pour construire un programme de formation spécifique à plus de 100 000 producteurs de café partenaires dans le cadre de notre Programme AAA pour une Qualité Durable.
Voir toutes les questions