S21_femme-culture-cafe_cover

Environnement

Les femmes aussi jouent un rôle crucial dans la culture du café

Dans le village de Hunkute, Kebebushe Fissa enseigne à un fermier comment "pincer" ou tailler ses caféiers pour favoriser leur croissance. Alors qu'elle lui montre comment procéder, il boit la moindre de ses paroles. Il est rare qu'une femme ait autant d'influence dans le secteur du café, mais en Ethiopie, les temps changent.

Environnement — Agir ensemble

Liens utiles

Partagez

Téléchargez l'article

En bref

  • 35 % des fermiers en Ethiopie sont des femmes.
  • Dans la région où vit Kebebushe, la participation des agricultrices aux formations est passée de 1 % à 30 %. Sa production en a tiré des bénéfices.

Les agronomes au service des caféiculteurs

Kebebushe est l’une des 79 agronomes qui travaillent avec Nespresso dans le pays pour soutenir plus de 40 000 caféiculteurs à l’aide des meilleures pratiques agricoles durables. L’agronome peut vite devenir l’amie de la famille puisqu’elle rend constamment visite aux fermiers pour leur offrir une formation sur des sujets tels que la récolte du café, la gestion des sols et le compostage, autant de pratiques qui assurent une meilleure qualité et une meilleure durabilité du café. 

Portrait de Kebebushe

35 % de ces fermiers sont des femmes. Voilà un chiffre encourageant. Si les femmes jouent un rôle crucial dans les petites exploitations agricoles, et donc dans la culture du café, elles sont pourtant souvent exclues des décisions importantes et leur travail n’est pas toujours payé à sa juste valeur.

“Les premières statistiques indiquent que 75 % du travail de toute la chaîne de valeur du café en Ethiopie est effectué par des femmes, alors qu’elles ne perçoivent que 43 % du revenu de ce travail”, a déclaré Mefthe Tedesse, directrice de TechnoServe pour l’Ethiopie.

Les femmes agronomes font partie de l’équipe de notre partenaire TechnoServe, une association à but non lucratif qui a pour mission d’accompagner le développement des fermiers dans la région. TechnoServe leur apporte un soutien en matière d’agronomie et de gestion agricole tout en s’attachant à promouvoir l’égalité homme-femme. Nous sommes partenaires depuis 2006 dans le cadre du Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable.

Outre la formation des femmes en agronomie, TechnoServe les responsabilise pour qu’elles occupent des postes de direction dans les coopératives de café. Afin d’augmenter la participation féminine, Nespresso s’est rendu compte qu’il fallait non seulement impliquer les femmes, mais aussi les hommes de la communauté. Par exemple, les maris sont incités à emmener leurs femmes aux séances de formation parce qu’elles se sentent plus à l’aise en étant accompagnées. Cette stratégie a payé. Dans la région, la participation des agricultrices est passée de 1 % à 30 %.

Portrait femme agronome
Portrait femme agronome
Portrait femme agronome
Portrait femme agronome

Les fermiers constatent les résultats positifs de la formation de Kebebushe; elle aussi a optimisé sa propre production.

J'ai grandi dans une région productrice de café, mais je ne possédais aucune compétence en gestion agricole. Aujourd'hui, entre ce que j'ai appris et l'argent que je gagne en tant qu'agronome de terrain membre du Programme AAA pour une Qualité Durable de Nespresso, ma propre exploitation est plus grande et plus performante. Je suis heureuse parce que je suis née ici et que je peux maintenant transmettre mon savoir aux familles de la région.

— explique l'agronome de Hunkute.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Nespresso vous répond
Des questions sans réponses ?
Nespresso met un point d’honneur à être le plus transparent possible
en répondant à toutes vos questions.
Retrouvez les questions / réponses les plus fréquentes sur notre FAQ
ou échangeons directement sur notre Chat.
L’aluminium de la capsule passe-t-il dans le café ?
Non, le café Nespresso ne contient pas d’aluminium provenant de la capsule. Le café n'est pas en contact direct avec l'aluminium de la capsule car il est protégé par une fine pellicule de laque alimentaire. Le magazine 60 Millions de consommateurs a d'ailleurs démontré qu'il y avait moins d'aluminium dans un café issu d'une capsule Nespresso que dans une tasse de café filtre via une étude réalisée par l'Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) en 2013. Dans tout café, on trouve des traces naturelles de l’aluminium qui est un élément présent dans la terre (c'est le 3e élément le plus répandu sur Terre).
Le café est-il cancérigène ?
Le café n’est pas cancérogène. Une étude du Centre international de Recherche sur le Cancer, l’agence cancer de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’a confirmé en 2016. Il est possible de la consulter ici.
Pourquoi les capsules Nespresso sont-elles faites en aluminium ?
Nous avons choisi l'aluminium pour nos capsules car c'est aujourd'hui l'un des meilleurs matériaux connus à date pour préserver les arômes du café de l'oxygène, de l'humidité et de la lumière sur une longue période, tout en étant 100% recyclable. C'est donc un matériau durable, qui peut avoir une seconde vie s'il est recyclé : c'est pourquoi nous avons lancé deux filières de recyclage il y a plus de 10 ans. Résultat : 94% de nos clients ont une solution de collecte à proximité de leur domicile et près de 35% des Français peuvent jeter leurs capsules Nespresso directement dans leur poubelle de recyclage pour qu'elles soient recyclées. Ils seront près de 50% en 2022.
Quel est l’impact de la culture du café sur la biodiversité ?
Les plantations de café constituent des milieux naturels importants pour la biodiversité. Mais si les cultivateurs ne respectent pas des méthodes agricoles appropriées, la caféiculture peut la menacer. C’est pourquoi nous nous sommes associés en 2003 à l'ONG Rainforest Alliance, qui a pour mission de protéger la biodiversité, pour construire un programme de formation spécifique à plus de 110 000 producteurs de café partenaires dans le cadre de notre Programme AAA pour une Qualité Durable.
Voir toutes les questions